30.4.10

Carlito Dalceggio à la gallerie SAS

(pas une photo d'hier, mais ça vous donne une idée de sa tronche et de son style pictural en action)

Du 29 avril au 29 mai
FEAR OF DEATH - DEATH OF FEAR


Hier soir LE vernissage où il fallait être était au 4e du Belgo, à la gallerie SAS pour le lancement de l'expo de Carlito Dalceggio. D'origine québécoise, M. Carlito est en pleine carrière internationale fleurissante, et semble rafler les bonnes occasions (déjà collaboré avec le Cirque du soleil). Peut-être reconnaissez-vous son style de la murale sur St-Denis entre Maisonneuve et Ontario? Pas de doute, il a bien un style formel très établit. Et des inspirations orientales très... orientales. On a aussi été plusieurs à faire un rapprochement avec la ligne de Picasso.

Mais pas que j'aime pas. en fait je trouve son trait de pinceau très joli, ses palettes très vivifiantes, et j'envie un peu sa force créatrice qui a l'air de sortir si naturellement, sans efforts. Alors l'expo est à voir pour les raisons suivantes:
- Ça encourage nos artistes locaux, et nous/vous fait mieux les connaître.
- La gallerie SAS, pour ceux qui ne sont pas familiers avec les espaces du Belgo, c'est petit. Bref aucunement le temps de se fatiguer les jambes en trois salles.
- C'est une expo dynamique, (relativement) interdisciplinaire, et interactive. (Pour le vernissage on a eu droit à un paon bien vivant et des performances)
- C'est coloré, joli, vivifiant, je me répète?
- C'est gratuit
Pour ce qui est de l'oeuvre en tant que telle de l'artiste. eh bien je dois avouer que je suis un peu ambivalente sur le plan deuxièmme niveaux. Inspirations orientales, certes, j'aime le multiculturalisme, mais ça sent le cours de yoga dans le plateau à plein nez.. C'est bien beau la caligraphie indienne, mais collée à côté de la calligraphie arabe, et avec un mash-up de symboles signifiants pour la culture d'origine, le tout perd son sens. Il y a une filiation claire à faire avec l'orientalisme en peinture... et c'est un peu déplorable. Cette manière de s'approprier le style formel que l'on trouve exotique mais en laissant le fond de côté. Bon c'est un gars ben spirituel pis toute, mais, on dirait que ça manque de considération. C'est une vue occidentale sur l'Orient quoi. Du moins selon mes impressions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire