26.12.10

Rétrospective & Best of 2010 - Street Art

Le mouvement international est en folle expansion, la marché de l'art commence à s'y intéresser (peut-être un peut trop, pour plusieurs puristes) et investit massivement dans ces nouvelles formes d'art, les artistes de renommée se multiplient, bref, ça bouge pour les artistes de la rue (J'en connais une qui semble vouloir s'orienter dans un mémoire de maîtrise). Selon moi, les années '10 seront la décennie du street art pour les arts visuels contemporains. Voici quelques grandes figures qui ont retenu l'attention en 2010:

23.12.10

Rétrospective & Best of 2010 - Mode

Ah le linge. J'ai une relation amour-haine avec la mode qui traine depuis quelques mois? années? J'aurais peut-être besoin d'un psy pour me calmer. Je parle de style vestimentaire à tous les jours, je pense à ce que je vais mettre la veille avant de me coucher, mais mon blog ne possède pas de réelle catégorie mode, même si ça revient fréquemment comme thème. Je ne crois toujours pas être 'blogeuse mode' anyway, j'ai pas envie d'être un outil de marketing pour les compagnies. J'hésite encore sur la pertinence de la publication de ce billet. Si je me dis qu'il s'insère dans une démarche plus large couvrant plusieurs thématiques, ça m'aide à accepter son existance. Bon, trève de moment emo, voici les meilleurs morceaux de ma garde-robe 2010:

10.12.10

portraits d'histoire de l'art: l'Olympia de Manet

Édouard Manet. 1863. Olympia. h/t. 130 5 cm × 190 cm. Musée d'Orsay, Paris.

Manet, Manet, Manet, ce que je t’aime. Il y a quelque chose dans ton style pictural qui me fait dire que c’est tout simplement l’accord parfait entre la ligne claire et la touche pâteuse. Même Blair de Gossip Girl fantasme sur le déjeuner sur l’herbe (épisode 01 saison 04).


Ici prend forme le début d’une nouvelle chronique (mensuelle?) sur Synesthésie et compagnie. Je trouvais depuis un certain temps que je ne prêtais pas assez attention à plusieurs arts qui me sont pourtant chers. Je suis, après tout, étudiante en histoire de l’art, et j’ai ouvert cette tribune au départ aussi pour pratiquer mes ô combien grands talents d’écriture. Bref, ça fait un temps déjà que j’ai eu l’idée de vous présenter des grands classiques de l’histoire de la peinture occidentale que j’apprécie particulièrement, et le pourquoi du comment de ma sélection. Un petit peu de belle peinture, une fois par mois, ça ne vous fera pas de tort.

Je commence donc avec une toile que j’affectionne particulièrement depuis que j’en connais l’analyse et le contexte. Voilà un autre exemple qui pour moi prouve que je vois la beauté là où j’en comprends le sens. Je vous explique l’Olympia d' Édouard Manet.

Cuillère à absinthe


Il y a quelque chose d'absurde avec ceux qui prennent trop au sérieux leur habitude de prendre leur propre look en photo. Je n'aime pas les blogeuses pompeuses ou qui font toujours la moue, qui regardent systématiquement la caméra d'un air absent ou qui font des airs de sal... bon du calme. C'est pourquoi je ne passe pas trop de temps à fouiner sur les style blogs français les plus populaires, souvent je les trouve vaniteuses (Betty, Louise, Garance, etc). Voilà que je ne connaissais pas Cookies et son blog Cuillère à Absinthe. Wow, le style, la garde-robe et la chevelure rêvée.

8.12.10

Worn fashion journal


Cher Père Noël, cette année, j'ai été sage. je voudrais, si cela t'es possible, un abonnement au magazine WORN.

Ça fait un certain temps que j'ai découvert Worn, et je suis en amour. Cette petite revue torontoise est tout ce qu'elle prétend être: source d'inspiration renouvelable, aux articles intelligents et recherchés, originale, de qualité, (contre-culturelle? haha), et c'est un produit local! Peut-être pas montréalais, mais tout de même, on se sent proche des rédacteurs.

Ce que j'apprécie le plus c'est que la revue ne mise pas, contraîrement aux Châtelaine et Vogue de ce monde, sur les tendances, les Ins et les OUTs mais propose plutôt une vision intemporelle de la mode. Génial, non? On peut lire un exemplaire vieux d'il y a deux ans et rien n'y trouver de dépassé.

On y retrouve des interviews, des chroniques historiques, des éditoriaux originaux, et des articles amusants comme l'histoire de cor-du-roy ou un lexique styllistique sur les montures de lunettes. Mi couleur, mi noir et blanc, photoshoots et jolis dessins. Souvent les thématiques sont abordées d'une manière rafraichissante et intelligente qui change de la revue de mode ordinaire.

Voila. Habituellement 6$ l'exemplaire, deux fois l'an. Il y a plusieurs points de vente a Montréal dont toutes les boutiques sympathiques que l'on fréquente déja;
-Headquarters Gallerie + Boutique
-Général 54 & Local 23
-Unicorn
-L'Arterie
et autres

7.12.10

The Naked and Famous

C'est du bon pop, la lead signer est chix, leurs vidéoclips sont dans l'esthétique à la mode.
Leur premier album, Passive me, Agressive You, est selon moi irrégulier mais contient quelques bons singles, dont Life Punching in a Dream et Young Blood. À écouter cette semaine.

4.12.10

Smart Design Mart du 3 au 5 Déc


Je suis allée faire un tour au Smart Design Mart hier soir pour l'ouverture, et j'ai pris quelques photos pour vous donner le goût d'aller y faire un tour. Oups? J'ai oublié de prendre des photos d'ensemble... je n'ai que quelques détails de table. Qu'à cela ne tienne, ils sont représentatifs de ce qu'on trouve au SDM.

Je dois avouer que mes amis et moi avons été quelque peu déçus, ayant passé la semaine à avoir hâte à l'ouverture. Il y a de jolies choses, certes, mais pratiquement rien pour les garçons et beaucoup plus de bijoux que d'objets originaux. Selon moi, les designers locaux de colliers et de boucles d'oreilles montréalais sont peut-être forts sympathiques mais ils finissent par vraiment tous se ressembler. Voici quelques exemples de kiosques que vous trouverez au marché: