7.3.11

portraits d'histoire de l'art africain: Philippe Koudjina, photographe


Voici des extraits du documentaire Photo Souvenir sur l'oeuvre d'un photographe qui n'a jamais réussi à recevoir de reconnaissance chez les européens. Le marché de l'art occidental (le marché africain étant quasi-inexistant) ne connait que deux noms de photographes africains (Malick Sidibé et Seydou Keita), alors que ceux-ci ne sont en réalité que des exemples parmis la multitude de pratiques similaires dans les pays sub-sahéliens. Malick Sidibé a reçu le Lion d'or de Venise en 2007, expose partout dans le monde et vend ses tirages pour des centaines de milliers d'Euros. Philippe Koudjina mendie à Niamey, aveugle et infirme.

Court exposé, je laisse le vidéo parler cette fois-ci.



À partir de la moitié du vidéo, vous comprendrez un peu mieux les machinations des marchands d'art pour créer une rareté qui ne reflète pas du tout la réalité des pratiques.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire