23.5.11

Vers la fin du post-modernisme...?



Je suis partie sur une autre lignée:
Le vrai problème des hipsters et de la contre-culture, c'est que les initiés croient tous êtres dotés d'une unicité certaine. C'est là la plus grande faille du post-modernisme. Le manque de regroupement. Le manque de solidarité. Le manque de sentiment d'appartenance. Ça passe de l'artiste visuel contemporain  inclassable qui suit sa propre démarche personnelle et ses propres questionnements personnels au jeune urbain qui croit être ''différent'' parce qu'il écoute des groupes de musique méconnus . 

J'y suis arrivée à me dire qu'avoir le même style vestimentaire, copié collé à quelques morceaux vintage près, de plusieurs autres filles de mon âge, c'était en fait un point très positif. Je commence à rejeter l'importance de l'originalité pour le souci des intérêts et goûts communs. Enfin, peut-être, ce genre de pensée pourrait nous sortir du post-modernisme. 

20.5.11

Austra - Feel it Break



Ça faisait un bout que je n'avais pas autant accroché sur un nouveau groupe. Je cherchais justement ce genre de synthé-pop pour faire du vélo sous le soleil de la nouvelle saison. Merci à la chronique mensuelle de Mode 34b: Dans mes oreilles, qui d'ailleurs propose souvent des morceaux éclectiques; je finis toujours par y trouver quelque chose à mon goût.

Austra est un groupe torontois, tout nouveau. Leur premier album Feel it Break est sorti ce mois-ci, et ils sont de passage à Montréal la semaine prochaine: Jeudi le 26 Mai au Il Motore