21.7.11

FRAGILE



J'adore découvrir les nouveaux projets de Roadsworth. Il réussit d'ailleurs vraiment bien à vulgariser sa démarche artistique. Non seulement c'est un artiste qui malgré sa renommée internationale reste très humble et terre à terre, mais son discours sur l'évolution de sa pratique est tellement simple qu'on se demande pourquoi tout le monde se casse la tête à réfléchir sur être ou ne pas être "sell-out". Street art illégal ou installation gigantesque dans un centre d'achat, pour lui ce n'est pas la nature de l'oeuvre qui la définit mais plutôt le message qu'elle transmet. Ici, on parle d'écologie. 

17.7.11

Little Italy street art - What if Art ruled the world?

Wheatpaste in Little Italy, St Laurent Blvd

Montreal street artist STIKKI PEACHES asks "What if art ruled the world?"
Is the answer a world dominated by Lady Gaga, Rick Genest and unicorns? I could get used to it.

14.7.11

How to sell a Banksy


Ce sera sans aucun doute des plus intéressants!

3.7.11

Guerilla Gardening dans le Mile End

Ça, c'est notre salon jardin coin Bernard et De Gaspé. On espère y récolter de belles grosses tomates d'ici la fin de l'été.

La chose: Une oeuvre pensée collective, sorte d'hybride contemporaine entre l'installation et le guérilla gardening
L'idée: Monter un salon ouvert dans un endroit urbain et désolé, y planter des tomates, des courges et des fleurs
L'idéologie derrière l'idée: Favoriser l'agriculture et l'alimentation saine et locale, réapropriation de l'espace public par des initiatives citoyennes, réflexion sur le rythme de vie urbain, réutilisation de meubles trouvés à la poubelle, créer un climat convivial dans un espace urbain oublié (...)
Le prétexte: Un concours du Crapaud de l'UQAM

sur la plateforme web la plus nice de Montréal: Le salon jardin | Ceci n'est pas une pub
le making of et les premiers résultats (ce sera toujours un chantier en construction, tel un vrai potager):









À peine quelques jours plus tard, on a de la visite de Marty: (mais il manque déjà quelques meubles)


Merci Marty pour la collaboration!