8.12.11

Hanksy Banksy









Depuis cet été, les rues de New York se voient fréquemment visitées par les wheatpaste de Hanksy. Voilà exactement le genre d'humour dont est capable un mouvement né de la subversivité urbaine.

En plus d'être drôle, le travestissement des oeuvres les plus iconiques du plus populaire artiste de la rue expriment tout à fait le sentiment général de la communauté par rapport à l'Effet Banksy. Quelque chose comme le sentiment de se faire avaler par l'industrie de la culture de masse pour un mouvement artistique qui est né d'un désir de se dissocier des institutions et du marché de l'art. 

Le street art ne réussit toujours pas, semble-t-il, à faire la paix avec sa relation love/hate avec les médias et les théories de contre-culture. 


reliés:
Because now I'm worth it. Une brève étude de cas sur l'Effet Banksy

photos: Wooster Collective

2 commentaires:

  1. Tu reviendras, dis ?

    RépondreSupprimer
  2. Hey
    God Bless you, Cause I found just what I was looking for. I enjoy what you guys tend to be up too

    RépondreSupprimer